Quézaco

Sans conditions : Être pardonné et pardonner

01 juin 2019

Pardonner n’est pas chose facile. Même s’il n’est pas, et de loin, une spécificité chrétienne, le christianisme a fait grand cas du pardon, et tout particulièrement le protestantisme, à cause de la grâce première que Dieu nous accorde.

Des chaines nous empêchent de pardonner@Freeimages.com p. Pardon : la signification de ce petit mot va de : « fais-moi de la place » à un repentir profond. Simple excuse dans le premier cas, le pardon permet alors que notre vie en société reste de l’ordre du possible. À l’autre bout, celui du repentir, il y a un pardon absolu, quasiment impossible à l’humain : un pardon inconditionnel qui, pour le chrétien, découle de la « grâce première » d’un Dieu qui nous a aimé le premier et nous acc...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Elisabeth Brinkman,
Pasteure de la Corrèze et du nord du Lot.

Commentaires