Quézaco ?

Une théologie féministe…

05 avril 2019

La théologie féministe est née à la fin du XIXe siècle. Les femmes protestantes ont grandement contribué à son élaboration, notamment outre-Atlantique, mais pas seulement : l’Europe a joué aussi un rôle de premier plan.

Dorothee Sölle, une des grandesthéologiennes féministes@wikimedia.org La théologie féministe n'est pas une théologie de femmes. Où une revendication faite par les femmes pour obtenir plus de droits ou des rôles prépondérants dans les Églises. Les femmes ont accès aux études théologiques et aux ministères consacrés depuis de nombreuses années. La première femme pasteure française fut Madeleine Blocher-Saillens, nommée pasteure de plein droit en 1929 par le conseil de l’Église évangélique...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Philippe Biyong,
Aumônier protestant du CHU de Bordeaux

Commentaires