La lutte contre la pauvreté

Esther Duflo

01 décembre 2019

Esther Duflo est la récente lauréate du Nobel d’économie avec son mari, Abhijit Banerjee, et Michael Kremer. Ses recherches tendent à faire progresser la lutte contre la pauvreté.

Esther Duflo © wikipedia

N’ayant pas eu la chance de rencontrer cette ancienne élève de l’École normale supérieure, auteure d’une thèse en économie, protestante de surcroît, j’ai lu deux de ses ouvrages pour essayer de comprendre sa méthode et son engagement : Repenser la pauvreté et La politique de l’autonomie. L’ancrage dans le service pour les autres et dans la connaissance sont un héritage familial. Son écriture est limpide, directe, sans faux-semblants. Esther Duflo observe, analyse, compare, expérimente, et propose des voies pour lutter contre la pauvreté : « Expérimenter sans relâche pour identifier des interventions simples et efficaces, porteuses d’effets concrets sur la vie des pauvres, telle est la condition indispensable pour obtenir une société plus juste et une vie civique épanouie. »

 

Dans le domaine de la santé et de l’alimentation, il est évident que les pauvres n’ont pas facilement accès aux soins ou aux ressources ; or quand ces ressources sont mises à disposition, il n’est pas évident que la situation s’améliore. Pourquoi ? À partir de populations tests, d’expériences et d’analyses (à la manière des tests médicaux), des pistes sont proposées.

Mais il faut lutter contre l’idée répandue qu’il « faut rendre aux pauvres la lutte contre la pauvreté ».

Esther Duflo travaille sur le micro-crédit, la gouvernance et la corruption, et elle conclut :

« Si l’on veut pérenniser la lutte contre la pauvreté, tâtonnements, créativité et patience sont indispensables, non pour trouver la baguette magique qui n’existe pas, mais pour mettre en place une série de petites avancées qui, dès aujourd’hui, amélioreront la vie des plus pauvres. »

 

 

Corinne Gendreau
journal Ensemble
#Esther Duflo#Duflo#Nobel#économie#protestante#pauvreté

Commentaires